• Facebook
    • YouTube
    • Instagram

    N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage sur le Livre d'or.

    ​© Copyright 2013

    mise à jour le 17 octobre 2019

    ​L'acquisition

    Avant de vous engager dans l’acquisition d’un American Bulldog, voici quelques petits conseils (liste non exhaustive), qui pourront peut-être vous éviter bien des désagréments.

    Tout d’abord lorsqu’il s’agit d’accueillir chez soi un être vivant, quel qu’il soit, il faut bien entendu, s’assurer de savoir si l’on a vraiment la possibilité et l’envie de s’engager dans de telles responsabilités. Cela vous parait peut-être une évidence, mais si c’était toujours le cas, pensez-vous qu’il y aurait autant d’animaux abandonnés ?
    Le Bouledogue Américain, hélas, n’échappe pas à ce phénomène de consommation compulsive. Nous voyons de plus en plus chaque année, fleurir bon nombre d’annonces de Bouledogues « super caractère » à donner, à vendre, à échanger (et oui !) pour cause de…déménagements, de maladies infantiles incompatibles avec le chien (augmentation fulgurante d’allergies aux poils), bref posez-vous les bonnes questions, prenez votre temps.

    L’American Bulldog n’est évidemment pas un chien à mettre entre toutes les mains, en dehors du simple bon sens et de la vigilance qu’il faut impérativement développer comme pour toutes races de chiens, le Boul’Am , lui est un molosse… qui plus est un molosse non reconnu par les instances canines officielles (SCC et FCI), ce qui signifie tout simplement que le faux-pas n’est pas autorisé (surtout quand on voit avec quelle perspicacité les médias s’empresse de bondir sur un tel sujet).
    L'Ambull est un chien très puissant, sportif, une race de travail qui nécessite une éducation rigoureuse mais dans la sérénité (la fréquentation d’un club canin est fortement conseillée), on a souvent coutume de parler d’une éducation façon « main de fer dans un gant de velours », si vous avez la main leste…passez votre chemin, merci pour lui !
    Il a besoin d’exercice, de pouvoir se défouler que ce soit pour entretenir sa condition d’athlète ou son mental... si vous aimez buller, prenez un poisson rouge.
    Ce n’est pas un gros nounours, un gentil kiki à sa mémère, c’est un chien qui doit être extrêmement travaillé dans le sens de la socialisation, et si c’est un super membre de la famille, il peut se montrer moins cordial avec les étrangers. Ce n’est pas non plus une baby-sitter que l’on paye en croquettes, un compagnon de jeu pour les mômes certes, mais toujours sous surveillance !
    Oubliez aussi qu’un Boul’am serait un formidable compagnon de jeu pour votre autre chien, cela peut très bien se passer (suivant les caractères de chacun) ou tourner au cauchemar, envisagez toujours la probabilité de devoir les faire vivre séparés, si ce n’est pas possible, alors ne vous lancez pas dans l’inconnu.


    Comment bien acquérir un American Bulldog ?

    Après s’être bien assuré que l’on est capable d’assumer un tel chien (sorties, alimentation, santé, éducation etc..), il convient d’être patient, de s’informer, via internet (forums, sites d’éleveurs), via les expositions dédiées à cette race et aussi rendre visite aux éleveurs en question. Un éleveur avec un minimum de passion ne sera jamais embêté de vous parler de sa race de prédilection.
    Essayez toujours de visiter l’élevage, pour ainsi faire plus ample connaissance avec l’éleveur et la race, si votre choix s’est porté sur un des chiots de cet élevage, il convient alors de faire tout le nécessaire afin de pouvoir voir au moins 2 ou 3 fois la portée parmi laquelle se trouve votre futur chiot.
    Un éleveur doit engager sa responsabilité , dans son travail. Vérifier l’âge de la mère (moins d’une vingtaine de mois, à éviter), la fréquence des portées et (via la carte d’identification et/ou le pédigrée), depuis quand la mère est dans cet élevage ?(actuellement il y a trop de chiennes qui sont saillies à peine arrivées) . Evitez les pseudos éleveurs qui favorisent l'hypertype, l'American Bulldog est un chien de travail, il ne doit jamais respirer comme une tronçonneuse. Ne confondez pas obesité et musculature. On peut aussi très bien produire des rednoses, comme des yeux bleus, ce sont juste des défauts cosmétiques par contre vous pouvez éviter les "éleveurs spécialisés" dans le rednose, ce n' est en aucun cas une valeur ajoutée. Vous trouvez çà normal d'aimer une race, de se prétendre "éleveur" et d'utiliser un défaut cosmétique comme argument de vente ? .....Seuls les clowns sont spécialisés dans les nez rouges.

    Ce qui doit être impératif pour la cession d’un Bouledogue Américain :
    -Contrat de vente.
    -Carnet de vaccination à jour.
    -Carte d’identification (puce électronique ou tatouage)
    -Parents radiographiés des hanches et coudes, les radios doivent être lues officiellement !
    -Les parents doivent être testés NCL (Neuronal Ceroid Lipofuscinosis).
    -Les parents doivent être testés Ichtyose.
    -Les parents doivent être échographiés au niveau cardiaque et pulmonaire ( afin de détecter des malformations comme la sténose aortique et pulmonaire).

    -Pédigrée obligatoire :
    Il existe hélas plusieurs registres enregistrant les boul’Am.
    Privilégiez les registres Américains :ABRA, NKC, ARF, ABA. Seuls ces registres vous assureront la possibilité de participer à des expositions, d’utiliser un référentiel valable pour l’ensemble des propriétaires de bouledogues Américains, par exemple pour une saillie éventuelle avec un chien de l’étranger. Un propriétaire Allemand, Américain, Anglais, Brésilien etc..sait automatiquement ce qu’est un pédigrée NKC par ex.
    Si l’éleveur vous explique que le pédigrée ne sert à rien, car la race n’est pas reconnue, fuyez !!! Ceci n’est qu’un prétexte, au mieux pour pouvoir économiser 30 € en moyenne par chiot, au pire pour dissimuler un croisement. Il faut impérativement se rendre compte que pour qu’une race puisse exister en tant que telle (et aussi être reconnue) qu’il y ait une traçabilité généalogique, une base de données. Sans cela, pas de travail de sélection possible. Le vendeur doit impérativement stipuler sur le contrat de vente qu’il s’engage à vous remettre le pédigrée de votre chien, dès réception de celui-ci (selon les registres, il faut parfois patienter)

    -Traçage ADN : Il est possible actuellement de pouvoir effectuer un traçage ADN sur un chien ce qui a pour but de prouver sa filiation avec les parents déclarés (finit les « petits arrangements » dans les déclarations) et aussi d’avoir une identification génétique, infalsifiable. Un éleveur sérieux doit être en mesure de vous proposer cette identification génétique, surtout que cela devrait devenir obligatoire en France.

    Demandez toujours à vous faire remettre les photocopies des pédigrées, des lectures des échographies cardiaques et des lectures officielles de radios hanches + coudes des parents.

    Si vous aviez des doutes quelconques, n’hésitez pas à poser des questions, un éleveur sérieux se fera toujours un plaisir à vous répondre, il ne doit y avoir aucune interrogation qui le laisserait dans l’embarras. Si malgré ses réponses (ou non réponse) le doute subsiste, prenez alors le temps de réfléchir pour mieux orienter votre choix. Pourquoi un "éleveur" ne fait-il ce que font d'autres ? Quelle "bonne" raison justifie, par exemple, des radios non faites ?...Il n'y a jamais de bonnes excuses.

    Attention à la technique "magique" de la présentation des chiots ! Une fois en présence des petites boules de poils, votre objectivité s’envolera, les marchands de chiens le savent très bien ! De même qu’un éleveur sérieux ne manquera pas de vous questionner sur vos habitudes de vie pouvant influer sur votre relation avec votre chien.

    Surtout fuir impérativement les animaleries ! Ne vous laissez pas attendrir par le joli petit regard triste du chiot derrière la vitre, vous ne feriez qu’alimenter une chaine commerciale, ou seul le profit compte et où le chiot n’a pu acquérir, dans son vivarium, les étapes primordiales d’une bonne socialisation. Inutile de vous décrire les conséquences possibles avec un chien devenu adulte.
    Ne pas non plus acheter son chien dans les salons ou autres foires aux chiots Encore des lieux ou l'achat compulsif est favorisé, un éleveur sérieux ne se rend pas dans ces foires pour y écouler sa production !


    L'American Bulldog est une race formidable, n’engraissez pas les trafiquants, les marchands de chiens, les opportunistes toujours à l’affut du gain. On devrait mériter son Ambull, que ce soit en ayant un comportement responsable envers son chien, mais aussi envers les autres (si c’est juste pour la « Lascar Attitude », s’abstenir). Ne contribuez pas à ternir l’image de ce superbe molosse, il n’a pas besoin de cela (et nous non plus).

    Voici, deux textes traduits d'éleveurs outre Atlantique, qui présentent fidèlement ce qu'est cette superbe race, on est loin des messages mensongers de pseudos éleveurs, qui n'ont d'expérience, que celle de vendre à tout prix :

    Alors, vous voulez être propriétaire d'un BULLDOG AMÉRICAIN?

    Vous avez vu ce chien dans « L’incroyable voyage » non ? Vous vous êtes demandé «quel est ce chien? »
    Est-ce un Boxer? Est-ce un Pitbull? «Que diable est donc ce chien ? »
    Comme vous le savez évidemment, puisque vous trouvé votre chemin jusqu’ ici, c'est un bouledogue américain.
    Le grand public dit communément :
    "J'adore ce chien dans L’incroyable voyage!".
    Le chien de « L’incroyable voyage » nommé "Chance" dans le film, dont le vrai nom est Sure Grip "Rattler", était un bon chien, agréable à l'œil, extrêmement entrainé et aimé par son propriétaire Kyle Symmes.
    Si seulement les gens savaient que les Bulldogs américains ne sont pas l'image parfaite de Disney, Rattler, qui je suis sûr ne faisait pas exception, il était un bouledogue américain dans tous les sens du terme ...


    Bully American Bulldogs:

    la race du Johnson American Bulldog est une race merveilleuse, fidèle, affectueuse particulièrement avec les enfants, vigilante et désireuse de plaire, et ce sont des chiens absolument magnifiques et impressionnants. Dans le même ordre d'idées, ils sont aussi dominants, puissants, têtus, quelque peu agressifs envers les chiens…et ai-je mentionné obstinés et puissants?
    Lorsque nous avons eu notre premier AB nous pensions avoir tout planifié, la formation d'obéissance de base, l’entrainement à la cage (vary), des règles de propretés rigides dans la maison , une nourriture de bonne qualité, aux dires de tous, nos efforts ont été ce que tout propriétaire de chiot doit faire et qui sont exactement ce que je recommande sauf pour quelques détails mineurs.
    Survolons-les, un par un:


    OBEISSANCE, formation de base:

    Ce n'est PAS un projet « faites-le vous-même » !
    Trouvez un bon éducateur familiarisé avec la formation de races de type « Bull » pour former le chiot pour vous ou de préférence avec vous.
    Croyez-moi si vous n'avez jamais été propriétaire d'un AB avant, vous ne serez pas en mesure de former le chiot vous-même de manière efficace.
    Les AB sont des chiens dominants et une formation est essentielle, je ne peux jamais assez insister sur ce point, votre chiot doit apprendre que tous les gens sont des chiens « Alpha » (dominants) qui sont au-dessus de lui et cela doit être enseigné à un âge précoce.
    Voici certaines choses que vous pouvez « espérer », si vous décidez d’utiliser un raccourci et d’opter pour la formation « faites-le vous-même » :
    Les chiots Bully aiment mâcher la laisse, sauter sur votre visage, rechigne en criant et en sautillant, japper comme un lapin pris au collet ,et mon préféré "l'arrêt complet", où le chiot se pose là, avec aucune intention de faire quoi que ce soit, à jamais, et tout cela parce que vous lui mettez la laisse et le collier.
    De même, les deux types de chiots Standard ou Bully peuvent être extrêmement sensibles lors de l’éducation, en particulier les femelles, ignorer ceci peut-être traumatisant pour un chiot, et ils auront des problèmes de confiance pour le reste de leur vie.
    Une formation inefficace peut également entraîner des problèmes de domination agressive entre vous et votre chien plus tard, qui a besoin de cela?
    D’un autre côté, une fois que le chiot est formé de façon professionnelle ces problèmes ne seront plus, aussi longtemps que vous êtes cohérent dans sa formation durant toute la vie de votre chien, du moment que le chiot a un tempérament de base stable.
    C'est pourquoi, choisir un bon éleveur est essentiel pour avoir une bonne base de tempérament et avoir un formidable Bouledogue américain adulte à l'avenir.


    L’EDUCATION A LA VARY/CAGE:
    CE N’EST PAS UNE PRATIQUE CRUELLE!
    Si vous n'apprenez pas la vary à votre chiot AB, il trouvera de lui-même les choses suivantes,
    vos télécommandes TV, chaussettes de bébé, chouchous pour cheveux, sous-vêtements, les poubelles (ils aiment bien la poubelle de salle de bains), les pieds de meubles, beaucoup de grands lieux ou faire les besoins, ce qui inclut votre lit et le canapé, les fils d'ordinateur, les cordons de téléphone je peux continuer encore et encore.
    Maintenant dites-moi ce qui est plus cruel?
    A) Garder votre chiot en sécurité dans une caisse ou en chenil pendant que vous êtes occupé ou absent de la maison
    ou b) expliquer à vos enfants que votre chiot est mort parce qu'il mangeait leurs chaussettes et des rubans à cheveux laissées sur le sol, avec pour résultat une occlusion intestinale, car il a été laissé sans surveillance et laisser libre de mouvement?
    ou C) Pourquoi votre maison a brûlé parce que votre chiot a décidé de mâcher un cordon électrique parce que vous avez laissé votre chiot à la maison sans l’enfermer et il avait accès à tout en totale liberté ?
    Laisseriez-vous en enfant de 3 ans libre sans surveillance à la maison? Choisissez la meilleure option, éduquez votre chien à la vary !

     

    PROPRETE DANS LA MAISON:
    Êtes-vous prêt pour cela? Je dirais que la majorité des Bulldogs américains, quelque soit d’où ils viennent, mettent de 4 mois à un an pour être totalement propres dans la maison.
    Triste mais vrai, mes AB ont mit 7 mois pour être à moitié propre (ce qui signifie qu'ils pouvaient se retenir) et encore 5 mois de plus, jusqu'à je puisse leur faire confiance pour ne pas faire pipi dans la maison quand ils n’étaient pas enfermés sans surveillance pendant que j'étais à la maison.
    Toute méthode courante va fonctionner, mais ne vous attendez pas à des miracles, ainsi vous ne serez pas désappointés.
    Une propreté tardive ne signifie pas que votre chien est stupide ou lent, cela signifie que sa vessie n’est pas pleinement développée et n'a aucun contrôle sur les désordres.
    Allez-y lentement et soyez patient, l’apprentissage de la vary réduit le désordre au minimum.


    TRAVAIL, TRAVAIL, TRAVAIL :

    Les American Bulldogs ont été sélectionnés pour le travail !
    Ces chiens étaient utilisés principalement pour des fins utilitaires dans les fermes, protection de la propriété et la chasse.
    Les American Bulldogs ont également été sélectionnés pour chasser le gibier sauvage,
    surtout le sanglier, qui se fait toujours dans certaines parties de ce pays
    Il ya des manifestations de travail ou vous pouvez y travailler votre chien, comme le weightpull, l’Iron Dog, l'agility, la protection personnelle.
    Si vous ne prévoyez pas de travailler votre AB alors n’en acheter pas, ils seront malheureux et vous aussi.
    Rien de pire que de voir un bon bouledogue se perdre sur un canapé.
    Gardez-les pour le travail, c'est ce qu'ils sont censés faire.


    JOUER JOUER JOUER:
    Je n'ai jamais eu une race de chien qui n'aime rien autant que de vous piétiner, vous et les vôtres, avec une joie délicieuse!
    Un AB peut être très convivial sur votre visage, littéralement lécher celui-ci, vous pincer d’amour, embrasser, renifler, vous jeter à terre et vous lécher avec leur 40/45 kgs et plus d'admiration amoureuse absolue jusqu’à ne vous puissiez plus arrêter de rire, ce qui les rend encore plus démonstratif en gestes d’amour.
    Ceci est considéré comme une bonne chose pour les gens qui embrassent la culture bulldog
    pas si bonne si vous êtes du genre tendu et ne voulez pas de bave de chien sur vous et de roulades dans l'herbe,
    Peut-être que vous devriez acheter un labrador à la place???
    Et puis il ya l’AB que j'ai appris à aimer,
    celui qui dort sur le plancher près de mon lit chaque soir et celui qui dort sur mon côté droit levant la tête de temps en temps pour humer l'air et s’assurer que tout va bien, avant de moucher sa tête sous mon bras et repartir dans un sommeil plein de ronflements.
    Si vous souhaitez toujours un bouledogue, après avoir lu tout cela,
    vous pouvez être prêt pour la Culture Bulldog ...

    Rédigé par
    Marian Thompson
    Thompson’s American Bulldogs
    www.americanbulldogsnj.com
    Copyright 2003

    Le deuxième texte :

    Cette race est une race de travail, et ils ont besoin d’un exutoire à leur énergie sans limite et leur amour du jeu ! Ils sont aussi d’une race intelligente, donc l’entrainement est une exigence, ou ce seront-eux qui gouverneront à la maison ! Nous faisons au minimum de l’obéissance de base avec tous nos chiens et nous recommandons à chacun de faire au moins le premier niveau d’obéissance avec son chiot. Assurez-vous d’être suffisamment informés, préparés et vouloir relever le défi avant d’accueillir un chiot. Il s’agit d’un engagement à vie !
    Cette race peut-être dominante et têtue, c’est pourquoi je ne les recommanderai pas à n’importe qui. L’american Bulldog est un chien fidèle et naturellement protecteur envers sa famille. Il est également comique et adore jouer. Ils sont très forts et donc pas adaptés pour les personnes âgées. Les americans bulldogs exigent une éducation ferme dès leurs jeunes âges. Ils peuvent se montrer suspicieux envers les étrangers, par nature, mais ils sont très amicaux dans des circonstances ordinaires. Il est vital pour cette race d’être très sociabilisée dès le jeune âge. Les american Bulldogs peuvent-être agressifs envers les autres chiens, particulièrement lorsqu’ils n’ont pas côtoyé d’autres chiens lorsqu’ils sont chiots, mais avec une bonne éducation de votre part cela devrait être sous contrôle.
    J’ai eu l’expérience de nombreuses races, celle de l’american Bulldog est de loin ma préférée. J’admire leur loyauté, j’aime leur physique, leur force leur sportivité, et leur volonté est à nul autre comparable, et ils sont drôles et très câlins
    ATTENTION : Il y a beaucoup d’éleveurs qui reproduisent sans discernement, sans aucun regard sur la qualité, le tempérament ou la santé
    Ne faites pas partie du problème, faites partie de la solution, faites votre boulot, et s’il vous plaît ne soutenez pas les marchands de chiens !!!

    BULLYRASCALZ :
    http://brb.blogspot.com/search/label/Is%20the%20American%20Bulldog%20right%20for%20you%3F

    This site was designed with the
    .com
    website builder. Create your website today.
    Start Now